• Alicia Mâzouz

Jouer le droit : vivre une rupture brutale de pourparlers

Mis à jour : 26 sept. 2020

Appréhender la portée du droit sans avoir connu une vie professionnelle peut être particulièrement délicat. Le droit des contrats est une matière extrêmement vivante qui, pour mieux être saisie, peut gagner à être mise en scène.

Illustration du cours, les groupes se font face pour engager des pourparlers.



L'expérience


  • Les objectifs poursuivis

L'idée à travers la mise en scène est assez commune et récurrente : rendre le droit plus palpable, plus saisissable. Rompre avec l'abstraction permet ainsi une meilleure appréhension des notions et une meilleure mémorisation sur le long terme de celles- ci.

  • Public et mise en oeuvre

Cours de Licence 2- Clinique du droit des contrats- 20 étudiants, Séance de 2h. (Deux années de suite)


En travaillant sur le programme de la clinique en droit des contrats, j'ai eu le sentiment que la séance portant sur la phase précontractuelle devait être vivifiée par des jeux de rôles. J'ai été marquée à titre personnel par un dossier en cabinet d'avocat qui portait sur une rupture de pourparlers et j'ai voulu retransmettre cette expérience à mes étudiants. J'ai choisi avec l'aide d'une autre collègue de la clinique de sélectionner des documents portant sur le marché des drones civils. Les étudiants devaient ainsi réfléchir en groupes, aux différents éléments qui pouvaient être discutés très concrètement lors de pourparlers. Schématiquement, il s'agissait pour l'un des groupes de vendre des drones et pour l'autre de les acheter.

Après un temps de réflexion de 30 minutes environ, j'ai opéré un changement de salle et j'ai installé les étudiants pour qu'ils puissent mener des négociations. Après les avoir laissé échanger librement pendant 10 minutes environ, j'ai fait passer un message à l'un des groupes pour lui indiquer qu'il fallait quitter la pièce, brusquement, sans explication. Une fois l'ensemble du groupe complice sorti, je reste seule avec les autres étudiants qui me regardent intrigués.


Il ne me reste alors plus qu'à leur asséner la froide réalité : "vous venez de vivre une rupture brutale des pourparlers".


Après cet "effet théâtral majeur", une réflexion très concrète peu alors être menée sur l'action judiciaire, les arguments et les postes de préjudice.


Le bilan

  • Le +

Ce qui est particulièrement notable lors de la réalisation de cet exercice, c'est que les étudiants sont assez rapidement impliqués et se prennent au jeu. Ils réfléchissent aux éléments essentiels qui constituent le contrat à venir et vont même jusqu'à chiffrer précisément les choses.
  • Le -

Les négociations peuvent parfois tourner à la guerre et ne laissent pas forcément la place à l'expression de tous. Il est important pour éviter que l'exercice perde de l'intérêt de limiter le temps de la discussion ou d'encadrer son déroulement si les participants s'écartent trop de l'exercice.





66 vues0 commentaire