• Alicia Mâzouz

Les LEGO : utilisation pour introduire une séance ou présenter une jurisprudence

Mis à jour : 12 août 2020

Enfant, j'ai passé de longues heures à jouer aux Lego. Adulte, devenue enseignante en droit, lorsque j'ai retrouvé mes caisses de Lego, j'ai eu l'intuition que je tenais un outil pédagogique utile entre les mains. Le droit a besoin d'images pour être appréhendé et les Lego offrent un pouvoir de création certain !



Illustration en Lego des accidents de la circulation

Introduction au droit de la responsabilité civile


L'expérience


  • L'objectif poursuivi

L'utilisation des LEGO peut être utile pour lancer une discussion et permettre d'identifier les acquis et les lacunes. Il est intéressant d'utiliser cet outil pour représenter des décisions de justice. Il est possible de donner la même décision à plusieurs groupes et ensuite d'opérer des comparaisons entre les représentations. L'utilisation des LEGO peut également être pertinente dans un objectif d'initiation au droit.


  • Public et mise en oeuvre

Voici quelques exemples d'expériences menées :

Travaux dirigés Licence 2 cours en binôme avec Caroline Bouté-Crocq - Droit de la responsabilité civile, 50 personnes ;

Cours Licence 3 communication-Droit de la communication, 20 personnes (profil non juriste) ;

Journée portes ouvertes , Découverte du droit, 30 personnes (profil non juriste) ;



J'ai consacré entre 30 minutes minimum et une heure environ (temps de construction, discussions, restitution, échanges...) à ce travail. Il s'agit de demander aux participants, placés en groupes, de représenter une situation factuelle ou de droit ou encore de lire une décision de justice et de représenter la solution. Afin de favoriser l'échange avec les groupes, je conserve les personnages LEGO et je circule entre les groupes pour qu'ils puissent m'exposer leurs choix. Je contribue ainsi à la construction tout en corrigeant les biais et les analyses au fur et à mesure. A l'issue de la construction, je demande aux personnes de circuler d'un groupe à l'autre pour essayer de deviner ce qui a été représenté par les autres groupes. Une personne référente reste pour représenter le travail du groupe. Une fois cette étape achevée, nous échangeons collectivement.


La configuration des salles peut parfois poser des difficultés. Les salles de type amphithéâtre se prêtent peu au travail collaboratif. (table étroites, inamovibles et peu propices à la construction collective). C'est ainsi qu'un beau jour de juin, je me suis laissée tenter par une fin de séance en extérieur !








Le bilan



  • Le +

La construction d'une représentation en commun permet d'amorcer le dialogue. L'utilisation de cet outil permet de révéler les présupposés voire les préjugés sur une matière ou des notions.





  • Le -

L'utilisation des LEGO peut sembler si éloignée du monde des juristes que les participants sont parfois très décontenancés. Le démarrage peut être compliqué par une difficulté à se représenter l'intérêt et le sens de l'exercice. Certaines personnes sont bloquées car elles n'arrivent pas à se projeter dans l'abstraction ou l'illustration.



77 vues0 commentaire