• aliciamazouz

Proposition pédagogique: Redessiner la hiérarchie des normes.

Dernière mise à jour : 20 déc. 2020

En cette année de douloureuse séparation entre les enseignants et les étudiants, toutes les initiatives permettant de maintenir le lien doivent être encouragées. Je voulais partager avec vous une expérience menée auprès de mes étudiants et étudiantes en première année qui démontre une fois encore que rigueur et créativité sont des alliées essentielles dans l'apprentissage.




La maison s'envole grâce à Noéva.




Il y a quelques années, lors d'un séminaire de recherche de l'OUdropo à l'Université Paris 1 nous avions eu l'occasion avec mes collègues Lisa Carayon et Julie Matiussi, de discuter de la limite de la représentation des normes selon la célèbre (mais bien souvent déformée) pyramide de Kelsen. Elles m'expliquaient alors que finalement, il était peut-être préférable de représenter les normes sous forme d'escargot. Quelques temps plus tard, après avoir échangé avec l' illustratrice Cécile Huang (qui n'est pas juriste), j'assistais grâce à sa plume à la naissance de l'escargot des normes que vous trouverez ci-contre.


Riche de cette expérience, je décidais l'an passé de lancer le défi à mes étudiants et étudiantes en leur demandant à leur tour de représenter la hiérarchie des normes selon la forme de leur choix. Peu probante, l'expérience ne me permettait de recueillir que trois contributions néanmoins pertinentes. Lancée à distance, avec une nouvelle promotion, la créativité s'est davantage déployée cette année. Je vous propose de découvrir une petite sélection de mes représentations préférées. Bien entendu, les dessins sont parfois discutables, l'articulation prête à analyse, mais justement, voilà précisément le mérite de cet exercice. Il vous permet d'identifier rapidement, grâce à quelques traits de crayons, les incompréhensions ou au contraire l'assimilation des logiques et des mécanismes.


L'escargot a sans doute inspiré les créateurs et créatrices, car le règle animal est très présent. Néanmoins végétaux, humains, alimentation ou galaxie ne sont pas absents. La norme est représentée pour tous les goûts et les fins palais du droit seront servis.




Le monde animal a amplement inspiré les créatrices d'une nouvelle représentation de la hiérarchie des normes




  • L'éclosion des normes envisagée par Gaëlle et Juliette présente une certaine poésie. Le cocon représente la Constitution et l'ensemble des normes conduiront à l'envol du papillon.




  • La chaîne alimentaire ou les normes dévorantes et dévorées par Mathilde




  • De la girafe des normes de Lucie à la girafe des normes d'Axelle.
















Si le règne animal abrite de manière étonnante la représentation de la hiérarchie des normes, l'être humain et son environnement ont aussi été des sources d'inspiration pour les étudiants et étudiantes.



  • Le corps des normes par Juliette




  • Du corps aux humeurs juridiques, une transition grâce à Samiha




  • Un petit prince, pour sa fleur du droit avec Louis



  • Et encore quelques fleurs avec Adriana



  • Il est certain qu'après une année confinée, un peu de tourisme juridique ne ferait pas de mal. Que diriez-vous de déguster un cornet de glace parfum droit au pied de la tour des normes grâce à Léna et Charlotte ?










Et pourquoi pas chercher la hiérarchie des normes dans le monde virtuel avec Angèle?



  • Ou plus loin encore, dans la galaxie avec Marion



  • Mais en cette fin d'année, rien de tel finalement, qu'une hiérarchie des normes au pied du sapin, merci Lalie.


534 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout