• Alicia Mâzouz

Lire et relire les classiques du droit

Mis à jour : 29 mai 2020


En ces temps d'enseignement à distance il faut mobiliser toutes les ressources numériques disponibles. Et pourquoi ne pas en profiter pour faire découvrir aux étudiants et étudiantes les pensées qui ont marqué le droit ?



L'expérience


  • Objectif poursuivi

Faire lire pour redonner envie d'écrire. Faire appréhender aux étudiants l'efficacité et la pertinence de la prose juridique. L'utilisation des pensées d'auteurs classiques dans les cours permet aussi de faire mesurer, de manière parfois éloquente, la modernité et l'intemporalité de certaines analyses.



  • Public et mise en oeuvre


Master 2 Droit des affaires - Cours de responsabilité civile - 25 étudiants (2 groupes différents)


J'ai eu l'occasion de travailler avec mes étudiants de Master 2 sur l'ouvrage de Louis Josserand dans le cadre d'un cours de responsabilité civile organisé en visioconférence sur une durée de 3h30. J'ai choisi un extrait de 20 pages portant sur la théorie du risque. Une heure a été accordée à la lecture individuelle de cet extrait avant qu'une discussion collective soit engagée.


Pour m'assurer d'une lecture effective, j'avais donné deux objectifs : trouver 5 mots clefs résumant le texte et choisir deux passages particulièrement marquants. Afin de m'assurer d'une participation effective, j'ai demandé à la fin de la lecture que les mots soient indiqués dans le chat accompagnant la visioconférence.




Le bilan



  • Le +

J'ai été agréablement surprise par l'intérêt porté par mes étudiants et étudiantes à la lecture de cet extrait. Le style de Louis Josserand est assez singulier et agréable, ce qui a été relevé par les lecteurs et lectrices. Dans l'ensemble, les participants ont joué le jeu et ont semblé apprécier cette lecture inédite.



  • Le -


La gestion des discussions n'est pas toujours aisée avec la visioconférence.




66 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout